RTBF : Un Gars, un Chef ! et la JMD ...

Publié le par ABD WaPi

RTBF : Un Gars, un Chef ! et la JMD  ...

Julien - © Tous droits réservés

Le 14 novembre, c’est comme chaque année la journée Mondiale du diabète. Julien nous rappelle cet événement et nous livre quelques astuces en tant que diabétique pour éviter de sucrer ses boissons ou ses en-cas. Des alternatives au goût très doux, et zéro glucide au compteur !

Mots clés

Adoucir le goût d’un Yaourt :

Un yaourt nature de 125 g (qui contient une quantité négligeable de glucides, proche de zéro) se trouvera délicieusement aromatisé si on y ajoute 2 gouttes d’huile essentielle d’orange douce, de mandarine, de citron ou de pamplemousse au choix. C’est une option originale pour un goût prononcé sans aucun sucre. Attention, les huiles essentielles ne peuvent être consommées par voie orale de cette façon qu’à partir de 5 ans environ, et pas pour toutes les huiles essentielles. Les exemples donnés conviennent à tous.

La poudre de cannelle est aussi une bonne façon d’aromatiser un dessert sans le sucrer et ne pose pas de contre-indication. Au contraire, la poudre de cannelle est un haut tonique en médecine chinoise et a été mise en lumière pour sa capacité à réguler la glycémie chez les patients de type 2. Comptez 1 cuillère à café rase pour un yaourt. Touillez longtemps pour bien répartir le goût et la poudre. Attention, l’utilisation de cannelle ne peut pas remplacer un médicament antidiabétique, et encore moins l’insuline. Si vous remarquez que votre glycémie baisse lorsque vous en consommez, n’oubliez pas d’en parler à votre médecin.

Plus cher mais encore plus délicieux, la poudre de vanille est un plaisir sur un yaourt nature ou dans une boisson lactée chaude. On la trouve au rayon pâtisserie ou épices des moyennes et grandes surfaces. Il faut la préférer en bio. Si on opte pour l’arôme liquide de vanille, attention car ce liquide contient des glucides (ou de l’alcool), ce qui n’est pas le cas de la poudre sèche.

Marre du yaourt nature ? Ces astuces conviennent évidemment aussi pour des glaces peu sucrées ou des crèmes dessert, mais sachez alors que le produit est d’emblée très riche en glucides et fera monter la glycémie. La poudre de cannelle et celle de vanille sucrent aussi très bien les portions de fruits frais (agrumes ou pommes ou fruits rouges) et les céréales. Attention, ces dernières sont aussi très riches en glucides, naturellement.

Aromatiser l’eau :

On le sait, il faut boire environ 1,5 litre d’eau minérale par jour. Pour varier les plaisirs, on peut ajouter à 33 cl d’eau 1 cuillère à soupe d’hydrolat de cassis, de fleur d’oranger ou de cannelle ou de menthe poivrée. C’est sans aucune contre-indication et l’impact sur la glycémie est nul.
Les hydrolats sont des eaux aromatiques, très légèrement chargées en résidus d’huile essentielle. L’hydrolat de cannelle et celui de menthe poivrée facilitent la digestion.

Dans le même esprit, on peut aromatiser son eau avec des cristaux d’huiles essentielles (à base de pulpe d’agave) qui se dispersent bien dans l’eau. Compter une versée (soit une grosse pincée) par 33cl d’eau.

Aromatiser du café :

Pour ceux qui ne peuvent pas se passer de sucre dans le thé ou dans le café, il est possible d’aromatiser le café moulu placé dans le filtre du percolateur (ou la cafetière italienne) avec une ou deux gouttes d’huile essentielle par cuillère à soupe de café moulu. L’huile essentielle de cannelle écorce ou feuille, d’orange douce zeste, de mandarine zeste, de fleur d’oranger ou de rose de Damas, fonctionnent très bien.

Ne mélangez pas les huiles, car les fragrances seront moins agréables au goût.

Le But ? Vous dégusterez un breuvage délicieusement aromatisé qui fera l’étonnement de tous, avec un goût subtil et doux, mais non sucré.

Plus facile, on peut aussi avoir recours à 2 grosses pincées de poudre de cannelle dans la tasse de café pour progressivement se passer du sucre, tout en conservant un peu de douceur.

NOTE : Le résultat est presque identique en déposant une seule goutte d’huile essentielle sur le sachet de thé que vous infusez. Cependant, dans ce cas il faut être plus prudent avec la cannelle qui peut brûler la bouche si la goutte d’huile ne se répartit pas bien dans l’eau. Pour y remédier, vous pouvez opter pour une cuillère à café rase d’édulcorant au stevia qui facilite la dispersion.

Du sucre quand même, mais du bon !

Le sucre raffiné est l’ennemi de notre glycémie si l’on est diabétique ou en surpoids. On nous propose donc beaucoup d’édulcorants en remplacement et ceux-ci font très bien l’affaire dans la plupart des cas. On aime particulièrement le tagatose qui permet bien des applications à froid et à chaud. Mais ces produits restent des produits synthétiques.

En magasin bio, on trouve des sucres bruts et non raffinés d’une excellente qualité. Ils restent évidemment très influents sur la glycémie qu’ils font monter, mais il s’avère que la fleur de coco, ou " Gula Java " a un index glycémique de 35 pour 100g, contre 68 pour le sucre raffiné et 65 pour le sucre de canne brut. Voir l’étude mise en avant par la marque AMAN PRANA

Ce sucre est donc plus indiqué pour les personnes qui doivent éviter de faire monter leur glycémie. Il doit cependant être consommé avec parcimonie.

Il est obtenu à partir du nectar de la fleur de coco de Java, récolté au sommet des cocotiers par les cueilleurs. Au-dessus du feu de bois, le nectar se transforme progressivement en délicieux au goût caramélisé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article