Le FreeStyle Libre ("Flash") de Abbott disponible en Belgique

Publié le par ABD WaPi

Le FreeStyle Libre ("Flash") de Abbott disponible en Belgique

La presse en a fait largement écho ces derniers jours : le nouveau lecteur de glycémie FreeStyle Libre d’Abbott(connu aussi comme le « Flash ») sera disponible en Belgique à partir du 1er juillet. La particularité de ce lecteur ? Remplacer les glycémies capillaires et les piqûres au bout du doigt par le simple « scan » d’un capteur du glucose sous-cutané. En pratique, la personne diabétique apprend à poser elle-même ce capteur au niveau du bras, ce qui lui permet, dès qu’il est en place, d’interroger sa glycémie autant de fois que nécessaire pendant la période de fonctionnement du capteur (15 jours). Et ce en évitant la plupart des tests capillaires douloureux.

Est-ce aussi précis qu’un lecteur de glycémie capillaire traditionnel ?

Non, certainement pas. La raison principale en est qu’on ne lit pas directement la glycémie dans le sang mais plutôt le taux de glucose sous la peau (dans le milieu dit « interstitiel »), qui est une mesure un peu moins fiable mais surtout qui présente un retard de 5 à 10 minutes sur la « vraie » glycémie. Ce manque de précision est par contre largement compensé par le fait qu’on peut se tester très facilement beaucoup plus fréquemment qu’avec la méthode traditionnelle et surtout aussi par le fait que le lecteur indique la glycémie des heures passées et la tendance actuelle (c’est-à-dire si la glycémie est en train de monter ou de descendre rapidement).

Est-ce disponible pour tout le monde ?

Cette nouvelle technologie sera disponible en Belgique seulement pour les patients traités par insuline pris en charge dans les centres hospitaliers de convention du diabète. Les patients diabétiques de type 1 pourront obtenir, s’il le désirent, le remboursement par leur mutuelle des capteurs pour une utilisation continue tout au long de l’année. Les autres patients diabétiques conventionnés traités par au moins 2 injections d’insuline pourront acheter les capteurs dans leur centre de convention, mais à moindre frais que le prix du commerce. Les capteurs coûtent 60€ pièce (valable pour 15 jours d’utilisation), à quoi il faut rajouter une dépense unique de 60€ pour le lecteur.

Vous avez apprécié cet article, partagez-le avec vos proches
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article