"Le diabétique est une sorte de funambule" ...... Alban Orsini

Publié le par Oriane Rainaud

Journée Mondiale du Diabète

 

14 Nov 2017

 
 

Bonjour Diabète, aujourd'hui, c'est ta fête... enfin... ta journée mondiale. 

 

Plus sérieusement, c'est aux diabétiques et à leurs proches que j'ai envie de rendre

hommage aujourd'hui. 

 

Pour ceux, dont je fais partie, qui ont le courage

de vivre avec toi, la vie n'est pas un long fleuve tranquille...

 

Chanceux de vivre grâce aux soins et progrès de la médecine, nous sommes responsables de toi tous

les jours.

Sans répit. Et parfois, je dois te le dire, tu es turbulent. Tu nous mets à l'épreuve.

 

Te rencontrer a bien sûr été un choc. Mais tu es aussi une opportunité :

celle d'explorer une autre facette de l'humain...

"Tâche jaune ou soleil", comme disait Picasso.

Chacun fait ce qu'il veut de chaque situation...

 

Si nous, diabétiques, sommes tous différents, nous sommes aussi tous courageux

à notre façon. Diabétiques et proches de diabétiques: soyez fiers de vous ! 

 

Et si, plutôt que de se dire que nous avons quelque chose en moins, nous nous disions,

pour une fois, que nous avons quelque chose en plus ? 

 

Le diabète est un job à plein temps. Un job sans jour férié ni vacances !

 

En plus de nos vies de famille, de couple, vies sociales et professionnelles,

le diabète est un aspect de vie supplémentaire, et pas des moindres !

 

Pourquoi ne pas aborder les choses ainsi ?  "J'ai quelque chose en plus.

J'ai une force en plus. Je parle une langue de plus que les autres.

Et cette langue ne s'apprend que de l'intérieur".

 

Patience, persévérance, empathie... certains d'entre nous avons développé

des ressources internes supplémentaires pour accepter la maladie.

 

"Le diabétique est une sorte de funambule"   ......    Alban Orsini

C'est un plus ! Plus lourd et compliqué à gérer certes... Mais un plus quand même. 

 

Patience, persévérance, empathie... certains d'entre nous avons développé des ressources internes supplémentaires pour accepter la maladie. C'est un plus ! Plus lourd et compliqué à gérer certes... Mais un plus quand même. 

 

Puissions nous appliquer la bienveillance dont nous sommes capables pour les autres envers nous-mêmes. Et changeons notre regard sur ce passager qui est en nous.

Prenez soin de vous, profitez de cette journée pour vous faire plaisir. Et félicitez-vous de votre force, et de votre courage ! 

 

Publié dans Le diabète

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article