Le début de la fin de nos libertés ...suite .. ou le contrôle de l'UE sur nos conventions !

Publié le par PS pour WaPi

9 janvier lancement de cette campagne : 

 pourrons-nous encore choisir le glucometre qui correspond à "nos" besoins ???

Après plus de 5 mois, nous n'avons récoltés que des peanuts ???

  • La MC.BE enquète et Tjs rien ?
  •  
  • Elio di Rupo se saisi du problème  et Tjs Rien ?
  • la Médiatrice du EpiCURA y travaille et puis rien !!!
  •  
  • A lire les nouveux textes de la convention sorti des plumes de l'Inami ce mois et à lire ci avant ... (cette nouvelle version nous parle de lecteur de glycémie ... sans plus !!!)
  • à suivre ...

Nous l'avons testé pour vous ce mardi 9 janvier auprès d' EpiCURA - La Madeleine

Diabétique depuis 22 ans et faisant partie de la convention diabétique du RHMS depuis son début, je me présente ce mardi au bureau des infirmières en diabétologie où la responsable Mme . C. m'explique que , dorénavant, il ne sera plus possible  de renouveler mes tigettes AccuChek Aviva Connect (appareil qui me convient à merveille et que je ne veux pas échanger !) 

Elle m'explique que la Commission européenne exige des demandes de remises de prix et que le "meilleur" sera le prochain fournisseur de la convention athoise ! Nivellement par le ...

Résultat, elle ne pourra plus, à l'avenir, fournir que des appareils

Ménarini de technologie NFC  (système qui n'est lu que sur certains smartphones), et pour les D1D le Freestyle  de Abbott ainsi que l'Accu-Chek Mobile de Roche ...et c'est tout ...

Alors ... que faire ?  Pour ma part, fidèle depuis 22 ans aux appareils Roche me satifaisant à merveille  des différents modèles employés, et ayant signé la convention,(dont texte ci-dessous) je demande donc que celle-ci soit respectée.

Je me suis adressé aux responsables mutualistes de ma section qui tombent des nues ....

Pour eux pas la moindre info à ce sujet ! 

(c) Pierre Scutenaire pour la Maison du Diabète WaPi

Publié dans L'Info

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article